Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Actualités de l'AECF

 
 
 
     

Xi Jinping exhorte à ouvrir de nouveaux horizons dans la diplomatie de grand pays à la chinoise
par Liu Ying, 27 juin 2018, CCPIT en France


BEIJING, 24 juin (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a appelé à déployer des efforts afin d'ouvrir de nouveaux horizons en matière de diplomatie de grand pays à la chinoise sous la direction de la pensée sur la diplomatie socialiste à la chinoise de la nouvelle ère.

Dans un discours prononcé lors de la Conférence centrale sur le travail relatif aux affaires étrangères qui s'est déroulée vendredi et samedi à Beijing, M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a mis l'accent sur l'importance d'avoir une vue d'ensemble sur la situation du pays et la situation internationale, de se focaliser sur la réalisation du renouveau national et la promotion du progrès de l'humanité, et de contribuer à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

Il a également exhorté à déployer des efforts pour sauvegarder fermement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine, participer activement à la direction de la réforme du système de gouvernance mondiale, à construire un réseau plus complet de partenariats mondiaux, afin que de nouveaux progrès soient réalisés dans la diplomatie de grand pays à la chinoise pour créer un environnement favorable et faire des contributions nécessaires à l'édification intégrale d'une société d'aisance moyenne et d'un grand pays socialiste moderne.

M. Xi a déclaré que depuis le 18e Congrès national du PCC en 2012, face aux vicissitudes de la situation internationale, la Chine a surmonté des difficultés pour faire avancer la diplomatie de grand pays à la chinoise en ouvrant de nouveaux horizons sous la direction ferme du Comité central du PCC, et a résisté à divers défis, résolu des problèmes difficiles et fait des réalisations d'importance historique.

Grâce à ces pratiques, la Chine a accumulé une expérience utile et est parvenue à la conclusion que le travail des affaires étrangères nécessite de prendre en compte les situations nationales et internationales, de maintenir la confiance et la détermination stratégiques, de faire avancer les innovations dans la théorie et la pratique diplomatiques, de promouvoir la planification stratégique et l'agenda diplomatique à l'échelle mondiale, de sauvegarder les intérêts fondamentaux et majeurs de la Chine, de maintenir la coopération gagnant-gagnant et la justice, tout en poursuivant les intérêts communs, et en ayant à l'esprit les pires scénarios et risques.

"Nous avons tenu fermement la tendance de développement de la Chine et du monde dans la nouvelle ère depuis le 18e Congrès national du PCC, et avons fait une série d'innovations importantes sur le travail des affaires étrangères dans les théories et les pratiques, formant ainsi la pensée sur la diplomatie socialiste à la chinoise de la nouvelle ère", a déclaré M. Xi.

Il a mis l'accent sur les principaux aspects de la pensée:

-- Défendre l'autorité du Comité central du PCC comme principe général et renforcer le leadership centralisé et unifié du Parti sur le travail diplomatique;

-- Faire progresser la diplomatie de grand pays à la chinoise pour remplir la mission de réaliser le renouveau national;

-- Sauvegarder la paix mondiale et poursuivre le développement commun afin de promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité;

-- Renforcer la confiance stratégique avec le socialisme à la chinoise comme soutien;

-- Poursuivre la construction de "la Ceinture et de la Route" selon le principe consistant à réaliser la croissance partagée par le biais de la discussion et de la collaboration;

-- Suivre la voie du développement pacifique sur la base du respect mutuel et de la coopération gagnant-gagnant;

-- Développer des partenariats mondiaux tout en faisant progresser l'agenda diplomatique;

-- Diriger la réforme du système de gouvernance mondiale avec le concept d'équité et de justice;

-- Prendre les intérêts fondamentaux nationaux comme ligne de fond pour sauvegarder la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine;

-- Encourager un style distinctif de la diplomatie chinoise en combinant la bonne tradition du travail des affaires étrangères et les caractéristiques de l'époque.

"Nous devons appliquer entièrement la pensée sur la diplomatie socialiste à la chinoise de la nouvelle ère, faciliter continuellement un environnement extérieur favorable pour réaliser le rêve chinois du grand renouveau national et promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité", a déclaré M. Xi.

Il a souligné que pour avoir une évaluation correcte de la situation internationale, une compréhension précise de l'histoire, de la situation globale et du rôle et de la position de la Chine dans la structure mondiale devait être formée.

M. Xi a suggéré non seulement d'observer la situation internationale actuelle, mais aussi de passer en revue le passé, de résumer les lois historiques et de regarder vers l'avenir pour mieux comprendre la tendance de l'histoire.

Quant à la compréhension précise de la situation globale, M. Xi a mis l'accent non seulement sur l'observation des phénomènes et des détails, mais aussi sur une profonde appréciation de l'essence et de la situation globale, afin de ne pas se perdre dans une situation internationale complexe et changeante.

Il a également exigé à avoir une compréhension claire du statut et du rôle de la Chine dans l'évolution de la structure mondiale et à formuler de manière scientifique les principes et les politiques du travail des affaires étrangères de la Chine, à travers une analyse sereine des phénomènes internationaux et des relations de la Chine avec le reste du monde.

La Chine se trouve dans la meilleure période de développement depuis les temps modernes, alors que le monde subit les changements les plus profonds sans précédent depuis un siècle, a indiqué M. Xi, ajoutant que les deux aspects étaient étroitement liés et interactifs.

La Chine bénéficie de nombreuses conditions extérieures favorables pour mener à bien le travail relatif aux affaires étrangères, aujourd'hui et dans les années à venir, a-t-il souligné.

Qualifiant la période entre le 19e et le 20e Congrès national du PCC de "jonction historique pour réaliser les objectifs des deux centenaires de la Chine", M. Xi a indiqué que la période représentait une grande importance dans les progrès historiques du grand renouveau de la nation chinoise.

A travers l'histoire humaine, le développement du monde a toujours été le résultat de contradictions qui s'entrelacent et interagissent entre elles, a-t-il poursuivi.

M. Xi a ensuite appelé à une analyse approfondie de la loi pour savoir comment la situation internationale change alors que le monde entre dans sa période de transition, et à la compréhension précise des caractéristiques fondamentales de l'environnement externe de la Chine lors de cette jonction historique, afin de mieux planifier et de faciliter le travail du pays sur les affaires étrangères.

Il a noté que le travail lié aux affaires étrangères du pays devait être basé sur le plan global du Comité central du PCC, et devait davantage améliorer sa disposition et souligner ses priorités.

Le travail des affaires étrangères doit se concentrer sur les points clés au moment du travail du Parti et du pays pour ouvrir de nouveaux horizons, comme dans les cinq prochaines années, l'objectif du premier centenaire du pays devrait être réalisé, et le processus pour atteindre le deuxième devrait commencer, avec une série de moments et d'événements importants à cette période, a-t-il indiqué.

Le drapeau d'une communauté de destin pour l'humanité doit être levé haut pour rendre le système de gouvernance mondiale plus juste et plus raisonnable, et la construction de "la Ceinture et la Route" doit être consolidée et approfondie pour élever l'ouverture du pays à un niveau plus élevé, a-t-il fait remarquer.

Il a également mis l'accent sur la promotion des relations étrangères du pays, dont celles avec les puissance majeures, les pays voisins et les pays en développement.

M. Xi a noté que la diplomatie représentait la volonté de l'Etat, et que le pouvoir diplomatique devait rester au sein du Comité central du PCC, alors que le travail des affaires étrangères était un projet systématique.

Il a ainsi demandé aux partis politiques, au gouvernement, aux assemblées populaires, à la Conférence consultative politique du Peuple chinois, à l'armée, aux autorités locales et au public d'améliorer leur coordination et d'apporter leurs propres contributions, afin de former une nouvelle situation du travail des affaires étrangères sous la direction globale du Parti qui coordonne toutes les parties, et d'assurer que les politiques et stratégies des affaires étrangères du Comité central du PCC soient mises en oeuvre.

Soulignant que les cadres étaient la force décisive après l'établissement de la direction politique, M. Xi a appelé à un contingent puissant du personnel des affaires étrangères qui est fidèle au PCC, au pays et au peuple, et politiquement solide, professionnellement compétent et fermement discipliné dans sa conduite.

Il a appelé les cadres des affaires étrangères à renforcer l'éducation sur l'idéal et la croyance, en vue d'améliorer leur compétence et leur qualité globale, et il a également appelé à améliorer les conditions de vie du personnel stationné à l'étranger afin de réduire ses préoccupations et soucis.

Il a indiqué que la réforme des institutions et des mécanismes concernant les affaires étrangères était la demande interne de promouvoir la modernisation dans le système de gouvernance de l'Etat et les capacités de gouvernance.

Il a appelé à appliquer la réforme des institutions et des mécanismes concernant les affaires étrangères selon la décision de la direction centrale du Parti et à renforcer la construction du Parti dans les institutions à l'étranger, afin de former un mécanisme de gestion répondant aux exigences de la nouvelle ère.

En présidant la conférence, Li Keqiang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et Premier ministre chinois, a indiqué que le discours important du secrétaire général Xi Jinping avait résumé les accomplissements historiques de la Chine en matière d'affaires étrangères depuis le 18e Congrès national du PCC et avait fermement maintenu la tendance de développement de la Chine et du monde à partir de la situation globale de la cause du Parti et du pays.

M. Li a affirmé que le discours de M. Xi avait indiqué la direction claire pour le travail des affaires étrangères dans la nouvelle ère et fourni une direction fondamentale.

En faisant des remarques de conclusion lors de la conférence, Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et chef du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC, a noté que le résultat le plus important de la conférence était qu'elle avait établi la position dirigeante de la pensée de Xi Jinping concernant la diplomatie.

La pensée de Xi Jinping sur la diplomatie est un élément important de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, a-t-il indiqué.