Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Actualités de l'AECF

 
 
 
     

 

Chine : moins de restrictions pour les investisseurs étrangers
par Liu Ying, 20 avril 2018, CCPIT en France

Xinhua,BEIJING, 19 avril --La Chine allégera considérablement les restrictions imposées aux investisseurs étrangers afin d'ouvrir davantage son économie, a indiqué mercredi Yan Pengcheng, porte-parole de la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), le plus haut organe de planification économique du pays.

La nouvelle liste négative pour les investissements étrangers à l'échelle nationale réduira le nombre de restrictions et établira des mesures d'ouverture dans des domaines tels que la finance, l'automobile, l'énergie, les ressources, les infrastructures, les transports, la circulation commerciale et les services professionnels, a fait savoir M. Yan lors d'une conférence de presse.

Cette liste augmentera également la prévisibilité des politiques en fournissant des calendriers et des délais de grâce concernant la mise en oeuvre des mesures d'ouverture au cours des prochaines années, a-t-il ajouté.

Mardi, la CNDR a annoncé que la nouvelle liste négative serait publiée le plus tôt possible au cours du premier semestre de l'année.

En 2013, la Chine a lancé en mode pilote une approche de liste négative dans la zone de libre-échange de Shanghai. Tous les secteurs sont ouverts aux investissements étrangers, à l'exception de ceux mentionnés dans la liste négative.

Les sociétés chinoises et étrangères seront traitées sur un pied d'égalité concernant la mise en oeuvre de la stratégie "Made in China 2025" et dans d'autres domaines, tels que les achats du gouvernement et les programmes technologiques, selon M. Yan.

La stratégie "Made in China 2025" vise à moderniser le secteur manufacturier du pays.